Aller se sucrer le bec en bus

Publié le par Les apprentis caribous


Pour différentes raisons, avec ma sœur on a voulu découvrir ce qu’est la fameuse cabane à sucre mais à une condition : qu’elle soit accessible en transport en commun depuis Montréal. J’ai cru abandonner l’idée mais mon cher ami Google a su répondre à ma requête après une recherche acharnée (si tout pouvait être comme ça…). J’ai découvert l’existence du Parc Nature du Cap Saint Jacques et sa cabane à sucre sur l’île de Montréal. Comme le temps est une notion toute relative, on s’est dit que ce n’était pas si pire 2h pour y aller… Donc, 8h30 on part de l’appartement direction le terminus Côte Vertu de la ligne orange du Métro. Ensuite on prend le bus 470 direction ouest avec lequel on s’arrêtera à son quinzième arrêt, Pierrefonds-Nanterre. Et là, au milieu d’une rue résidentielle, c’est parti pour 45 minutes d’attente du deuxième bus, qui était censé passer toutes les 15 minutes environ. Je dis ça, je dis rien… Quand je m’apprêtais réellement à faire du stop, le bus 68 tant attendu a enfin daigné faire son apparition. On s’est arrêté à son treizième arrêt qui était aussi son terminus à l’entrée du parc. Il était 11h30. No comment. Comme on ne savait pas quelle direction prendre dans le parc pour atteindre la cabane, on a demandé à un monsieur mais il ne pouvait pas nous aider, quand il y allait c’était en ski de fond… On trouvera quand même. Les seaux accrochés aux arbres nous font penser qu’on est bien au bon endroit ! La cabane est juste là. On demande s’il y a autre chose à voir, pour découvrir comment on transforme le liquide qui coule de l’arbre en sirop d’érable mais non, aujourd’hui il n’y a rien de tout ça. Vu l’heure on se dit qu’on peut passer à table et découvrir le fameux repas d’une cabane à sucre (soupe aux pois, jambon à l’érable, omelette au four, fèves au lard, oreilles de crisse, crêpes le tout copieusement arrosé de sirop d’érable). On rentre dans la cabane et on se dit qu’il est peut-être préférable d’aller se balader dans la forêt en fait… On repassera.


Avril-2012 7305-small

Avril-2012 7258-small

Avril-2012 7259-small

Avril-2012 7262-small

Avril-2012 7294-small

 

 

Bon alors là c’est la découverte de la journée : une plage ! Avec du vrai sable ! Les plaques de glace qui résistent encore au bord de l’eau rendent encore plus irréel le spectacle qui s’offre à nous. C’est juste magnifique.

 Avril-2012 7267-small

Avril-2012 7270-small

Avril-2012 7276-small

Avril-2012 7280-small

Avril-2012 7281-small

 

Un peu plus loin un autre admirable point de vue. Ça se laisse contempler… Et avec le clapotis de l’eau en bonus.

 Avril-2012 7292-small

Avril-2012 7287-small

Avril-2012 7288-small

 

Après ces découvertes, on retourne manger à la cabane à sucre. Nous nous sommes contentées d’une soupe aux pois et d’une crêpe avec du sirop d’érable. Miam quand même. On assiste à une démonstration de tire non pas sur de la neige mais sur des glaçons. Ben oui, il n’y en a plus de neige ! On repart plus tôt que prévu et ma sœur doit prendre son avion en fin de journée.

 Avril-2012 7295-small

Avril-2012 7301-small

Avril-2012 7296-small

Avril-2012 7299-small

Avril-2012 7302-small

 

Bien que cette cabane à sucre ne m’ait pas emballée elle a le mérite d’exister pour les citadins notamment. Je pense que ce parc est à découvrir à toutes les saisons, il est très beau et avec de nombreux attraits… Reste à savoir si j’ai envie de refaire 3h de bus pour aller à la plage, même si elle me manque terriblement ! Elle ne vaut pas celles de la côte de Nacre ! ;-)

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article