Québec city

Publié le par Lauriane & Arnaud

 

08

 

Samedi 9 et dimanche 10 juillet

 

 

On prend parti du fait qu’Arnaud ne travaille finalement pas ce soir. On décide donc de partir à Québec situé à 275 kilomètres au nord de Montréal. Depuis notre arrivée le 14 juin, nous ne sommes pas sortis de Montréal (hormis moi Lauriane quand je suis allée faire du tap-tap) donc on a envie de prendre le large, voir de la terre, de la vraie herbe, être au calme !

 

Afin de recontextualiser les choses, Fabrice, Marie et leurs deux enfants Léa et Hugo (pour ceux qui ne suivent pas : Fabrice est le frère de Renaud, ils sont venus 15 jours à Montréal, dont 4 à New-York) repartent aujourd’hui pour la France, à Bayonne. On a beaucoup apprécié les moments passés avec eux. Ils ont vécus deux ans en Guyane et deux ans à Tahiti, avec leurs enfants. Discuter avec eux était très enrichissant ! 

 

On a prévu de louer une voiture, on s’est renseigné sur Internet, les prix sont raisonnables. J’ai téléphoné à une agence avant de partir de l’appartement pour être sûre qu’ils aient une voiture disponible et pour savoir le prix. On prépare le sac et hop c’est parti direction l’agence de location dont j’ai vaguement retenu l’adresse. Sur la route, dès le boulevard René-Lévesque, on tombe sur un défilé de … Eh bien on ne sait toujours pas ! Certainement de la communauté noire de Montréal. Sur les chars (là, ne pas comprendre chars comme voiture) il y avait des groupes de musique : reggae, reggeaton, dancehall et même des îles. L’ambiance était quelque peu… confuse.

 

Défilé black

Défilé black 2

 

C’était très sympa mais les trottoirs étaient bondés il fallait se faufiler vite, on avait autre chose à faire. Après avoir enfin trouvé l’agence de location, on vous passe les détails (il n’y a plus de voiture, il va falloir attendre…) on réussit enfin à avoir une voiture après moult discussion avec le loueur. Prix annoncé de la location (petite catégorie, 2 jours, kilométrage illimité) 115 $ Super ! On prend l’assurance et le GPS en plus. Mais quand je lui demande le prix final il nous annonce 310 $. Alors là, ça ne va pas être possible ! Sur le prix est rajouté notamment la taxe pour les pneus !? On décide avec Arnaud de prendre la voiture mais sans assurance et sans GPS (on a emprunté une carte du Canada à Renaud). On va croiser les doigts pour que rien n’effleure la voiture ! Il est déjà 17 heures. On prend la route pour Québec avec une carte routière à l’échelle du Canada donc pas très détaillée ! Ici, ils réfléchissent en parlant d’est, ouest, nord, sud et non pas comme chez nous avec le nom des grandes villes comme direction pour se repérer. Les numéros de route sont très importants. Il faut deviner et apprendre un nouveau code de la route. Et sur l’autoroute la vitesse minimale est 60km/h et la vitesse maximale 100km/h. On a le temps de regarder le paysage, même Arnaud qui conduit puisqu’il a une boite automatique et le limitateur de vitesse. On arrive très tard sur Québec donc on cherche tout de suite un hôtel et ça s’avéra plus difficile que prévu. Premièrement parce qu’il est très tard et deuxièmement parce que ce soir au festival de Québec se produit Elton John ! Je ne savais pas qu’il chantait encore mais quoi qu’il en soit tous ces fans squattent les hôtels de la périphérie ! Alors on a pris le premier hôtel disponible et avec un prix correct. Il était déjà 22h30. On décide de manger et d’aller sur Québec seulement demain matin.

 

Montreal-Quebec.JPG

 

Québec 8 et 9 juillet 2011 (17)Québec 8 et 9 juillet 2011 (18)

 

Québec 8 et 9 juillet 2011 (19)Québec 8 et 9 juillet 2011 (20)

 

Au programme ce matin, les chutes de Montmorency ! C’est à quelques kilomètres de la ville de Québec. En hiver, la chute se glace à l’arrivée et forme un gros bloc de glace qu’on appelle pain de sucre. On reviendra en hiver !

Mieux qu’un long discours, des photos (voir album).

 

Ensuite on va faire du tourisme commercial. Je m’explique. Depuis quelques jours nous sommes à la recherche d’un fer à repasser mais impossible d’en trouver en ville. Donc là on profite d’avoir une voiture pour aller dans les magasins de la périphérie de Québec. Ici, il n’existe pas de magasins de style Carrefour où on trouve de tout. Il y a un magasin pour les aliments, un magasin pour les produits de toilette…  Enfin presque parce que on trouve du soda et des chips dans les « pharmacies » !

Fer à repasser en main on se dirige dans le centre de Québec, après avoir demandé notre route à un gentil couple. Il faut savoir que les montréalais compare Québec à un village. C’est un grand village dis donc !!! Whaouh ! Avec beaucoup de routes, de directions… Après une fois dans le centre on se reperd très vite mais encore faut-il s’y rendre !

 

Ça devient un classique, dès que l’on va à un concert, il se met à pleuvoir…

On reprend la route à 19h30.

 

Cf. album photos

Publié dans Tourisme

Commenter cet article